Jury – Festup 2018

Présidente du jury : Katarzyna Perdek

 

QUI SUIS-JE ?

Entre deux lectures de romans post apocalyptiques ou traitant de voyage temporel, Je joue.
Je joue sur scène (comédienne depuis 2002), j’improvise (depuis 1996!), je pratique le jeu de rôle sur table
et grandeur nature…

Passionnée de création spontanée, à la fois fascinée et abasourdie par le genre humain, ma curiosité n’a
pas de limites et mon prochain but secret : aller improviser dans un maximum de pays, afin de saisir les
subtiles différences culturelles animant cet art fantastique !

J’ai joué en Irlande, Islande, Italie, à Berlin, à Québec, Montréal, Copenhague, à Londres et j’ai fait des
tartines de stages dont avec le big boss Keith Johnstone himself !!

J’ai entrevu l’impro à la française, à l’américaine, à la canadienne… j’ai un peu bourlingué, un peu touché
à tout (clown, conte, écriture, formation) mais ma vraie passion c’est la création éphémère…

Je suis co fondatrice de la Lisa et l’Asil (ligues d’impro stéphanoises), d’une troupe anglophone (« les
Flamboyants hypocrites »), de la compagnie professionnelle « Improve yourself » .
Je fais également partie depuis 2015 d’un groupe d’impro européenne, « OHANA », regroupant 50
improvisateurs de 23 nationalités.
Et j’aime le vin, mais pas en vin.


Président du jury du catch impro : David Charpy


QUI SUIS-JE ?

David, 32 ans, animateur territorial, 14 années d’impro avec les Impropotames.

Tous les jours, je me lève le matin pour encadrer une équipe qui encadre le périscolaire et l’extrascolaire sur la ville de Rumilly; un travail passionnant au contact des enfants. Souvent le soir après le travail, je prends du temps pour réaliser une autre passion, l’équitation.

Enfin, l’impro a pris une grande place dans ma vie en 2003, date de naissance des Impropotames. J’ai alors assisté au commencement, où tout était différent. Les matchs se passaient le dimanche avec une scène bricolée et nos parents dans le public.

Puis j’ai vu l’évolution et ait même participé à la création de la troupe junior et à celle des poussins. J’ai alors endossé le rôle d’animateur d’atelier, de coach, de joueur et d’arbitre en passant aussi par MC et régie.

L’impro est une discipline passionnante qui m’a permis de me révéler et d’être qui je suis aujourd’hui. En repensant à ces 14 années, J’ai énormément de souvenirs (beau et parfois difficiles) qui me remontent. Mais mon plus beau reste ma participation au magnifique concept 《hasard et destin》, proposé par la compagnie du chambard en Belgique.

Imaginez une pièce de théâtre improvisée, en deux actes de 45 minutes, le tout en comédie musicale. Nous sommes alors six joueurs qui découvrons le décor au dernier moment devant les spectateurs.

Et après, en a peine 10 secondes de réflexion, place à l’impro. Ce fût pour moi ici mon plus beau souvenir, ma plus grande dose d’adrénaline et ma plus belle performance.
Bien d’autres souvenirs me viennent à l’esprit…

Je suis très heureux d’être jury sur ce premier 《Fest up》, évolution de notre festival, évolution lui même de notre premier tournoi de catch il y a presque 10 ans. L’impro est pour moi un art spontané incroyable et révélateur du meilleur de l’être humain. J’ai donc hâte de découvrir les nombreux spectacles que ce poste de jury me permettra de voir.

 

Laisser un commentaire